Etats-Unis Seattle Washington State

Visiter Seattle en 2 jours, les grands incontournables

8 décembre 2015
visiter-seattle-en-2-jours-que-voir-a-seattle

Je vis à Seattle depuis octobre 2016, et avant ça, j’ai vécu un an à Vancouver, à 2h de Seattle en voiture, j’avais donc eu l’occasion d’y aller de nombreuses fois avant même d’y habiter. Seattle est la capitale du Pacific Northwest, si vous passez au nord-ouest des Etats-Unis (et même du Canada), c’est LA ville incontournable à voir, riche culturellement, vivante, passionnante et toujours verte (pas pour rien qu’on l’appelle aussi la Emerald City). Vous pourriez y rester une semaine et plus sans vous ennuyer, tant il y a de choses à faire, surtout si vous êtes sportif et si vous êtes un amoureux de la nature. Mais si vous êtes de passage seulement pour un week-end, il y a forcément des incontournables pour se faire une idée de l’essence de la ville.

Visiter Seattle en 2 jours top chrono, c’est parti !


Jour 1 – Pike Place Market, waterfront, premier Starbucks, downtown et gum wall


On commence direct par un grand classique : Pike Place Market, marché typique de Seattle, très connu et assez touristique. C’est très vivant, coloré, il y a du monde, plein de couleurs, et surtout beaucoup de poissons (bien sûr, puisqu’on est au bord de la mer), mais pas que : il y a aussi de beaux bouquets de fleurs pour 10 ou 15 dollars, et des petits artisans qui vendent bijoux et babioles. Pour Noël, il y a également un marché aux sapins. Les vendeurs de poissons font l’animation pour les touristes en se lançant les poissons, un petit côté Astérix. Bref c’est vraiment typique de Seattle, et il faut y passer pour comprendre cette ambiance si particulière, populaire et animée.

pike-place-market-visiter-seattle

pike-place-market-enseigne-visiter-seattle-en-2-jours

On passe à côté du très touristique original Starbucks. Noté que ce n’est pas le vrai premier Starbucks, mais le second Starbucks. Le vrai premier Starbucks est quelques rues plus loin, mais celui-ci, plus proche du centre touristique lui a volé la vedette ! Vous l’aurez compris, la fameuse plus grande chaine de coffee shop au monde est née à Seattle dans les années 70. Allez y jeter un oeil, ça ne coûte rien, c’est juste devant le Pike Place Market. Il y a toujours un monde fou qui attend dehors pour y entrer, on s’est toujours contenté d’une petite photo de l’extérieur. Il y a encore l’ancien logo.

Original-starbucks-visiter-seattle

A quelques minutes de là, dans une toute petite ruelle qui passerait un peu pour coupe gorge si elle n’était pas aussi fréquentée, il y a une autre curiosité devant laquelle on s’est arrêté : les murs y sont remplis de chewing gum. Comme le pont des arts en moins glamour, les passants et touristes ont pour tradition d’y laisser la trace de leur passage mais en y collant leur chewing gum. La ville a beau tenter de nettoyer au karcher une fois de temps en temps, les chewing gums reviennent immanquablement. Weird, irrévérencieux, et populaire, l’esprit même de Seattle !

gum-wall-visiter-seattle

Avant de rejoindre le waterfront en contrebas, vous pouvez vous enfoncer dans les rues perpendiculaires au marché, histoire d’avoir un bel aperçu du downtown (centre de la ville). Vous y croiserez surement la belle devanture du Fifth Avenue Theater, le Seattle Art Museum (le musée d’art moderne) et son immense statue de forgeron qui bouge les bras, ou le magnifique hôtel Fairmont Olympic dans lequel vous pouvez entrer pour admirer sa très belle architecture.

downtown-visiter-seattle-en-2-jours

downtown-visiter-seattle-en-2-jours-2

downtown-visiter-seattle-en-2-jours-3

downtown-visiter-seattle-en-2-jours-4

Direction ensuite le waterfront pour finir la journée. Très sympa avec ses petits restaurants de poissons, ces enseignes en néon un peu vintage et son allure très dock. On en a profité pour monter dans la grande roue qui nous a offert une jolie vue. Depuis peu, une nouvelle attraction en réalité virtuelle a ouvert ses portes : le Wings Over Washington. C’est un survol virtuel du magnifique état de Washington, avec vent, odeurs, et sensations fortes ! Personnellement, je suis toujours fan de ce genre d’attraction, alors je vous la conseille, on a vraiment bien aimé !

waterfront-visiter-seattle

waterfront-visiter-seattle-2

waterfront-visiter-seattle-3

waterfront-visiter-seattle-4


Jour 2 – Space Needle, Seattle Center, EMP museum et Fremont


Direction la Space Needle, monument construit pour l’exposition universelle de 1962. C’est LE symbole de Seattle par excellence, c’est un peu leur tour Eiffel à eux. Elle ponctue la skyline de la ville, la rendant unique et très facilement reconnaissable par n’importe quel américain.

On prend un ascenseur en verre pour monter tout en haut et profiter d’une vue imprenable sur la ville, Lake Union et l’océan. Si on est chanceux, par temps clair on peut apercevoir le Mont Rainier, le volcan impressionnant qui se dessine et se devine en arrière-plan. Il a l’air énorme !

La Space Needle est au milieu de Seattle Center, sorte de parc avec différents monuments créés pour l’exposition. Il y a une fontaine, des fleurs géantes qui chantent quand des gens s’en approchent, grâce à leurs champs magnétiques (c’était incroyable) entre autres choses construites plus récemment.

space-needle-visiter-seattle-en-2-jours

space-needle-visiter-seattle

seattle vue de la space needle

Courez ensuite à l’EMP : Experience Music Project Museum. Ça faisait des mois que j’attendais de voir ce musée dédié à la musique et à la pop culture. L’architecture du musée est unique et fantastique, une vague bleue, dorée, fuschia qui s’échoue au pied de la Space Needle. Dans le hall d’entrée, une énorme colonne de guitares nous accueille.

On peut visiter une galerie dédiée aux films de science fiction, une autre dédiée à la fantasy, ou encore aux films d’horreur, toutes remplies de costumes et objets originaux de films cultes. Une galerie entière présente des objets ayant appartenus à Kurt Cobain et Jimmy Hendrix, les deux enfants du pays (ils sont tous les deux de Seattle).

On peut entrer dans des pièces insonorisées remplies d’instruments : batteries, guitares, basses, tables de mixage et s’amuser avec ses potes (même si on ne sait pas jouer). On s’y est vraiment beaucoup amusé, c’est le musée le plus cool du monde !

emp-visiter-seattle-en-2-jours

emp-visiter-seattle-en-2-jours-2

emp-visiter-seattle-en-2-jours-3

emp-visiter-seattle-en-2-jours-kurt-cobain

Et preuve de l’adoration des américains pour le football (américain, à ne pas confondre avec le soccer, notre football à nous), il y a même une galerie spéciale Sea Hawks, l’équipe de Seattle.

emp-visiter-seattle-en-2-jours-seahawks

On a déjeuné au restaurant du musée, qui est soit dit en passant très bien et pas cher.

En repartant du Seattle Center, vous croiserez le très célèbre éléphant rose si souvent photographié et le chef indien qui a donné son nom à la ville.

elephant-rose-visiter-seattle-en-2-jours

space-needle-visiter-seattle-en-2-jours-5

Finissez la journée à Fremont, un quartier plus excentré du downtown de Seattle. Ça change d’ambiance, c’est mignon et typique, communautaire, presque village, et je suis toujours fan de ces magnifiques enseignes en néon qu’on voit partout dans cette ville.

Il y a des petites boutiques et des cafés charmants installés dans des maisons victoriennes anciennes. Le quartier est surnommé « The center of the universe », plutôt hipster !

Il y a un drôle de troll qui a élu domicile sous le pont, et une statue de Lénine que les habitants s’amusent à déguiser selon le moment de l’année… Hipster on vous dit !

troll-fremont-visiter-seattle-en-2-jours

fremont-visiter-seattle-en-2-jours

fremont-visiter-seattle-en-2-jours-café

fremont-visiter-seattle-en-2-jours-café-2

fremont-visiter-seattle-en-2-jours-2

fremont-visiter-seattle-en-2-jours-3

fremont-visiter-seattle-en-2-jours-4


Bon à savoir…


✏ Vous pouvez prendre le monorail à Westlake center, dans le downtown, qui vous amènera directement à l’EMP et à la Space Needle. En plus le trajet est entièrement à l’extérieur, ce qui donne un bon aperçu rapide de la ville.

✏ Munissez-vous d’un parapluie, on ne surnomme pas Seattle « Rainy city » pour rien. Mais que ça ne vous décourage pas, faites comme les vrais locaux et dites vous qu’un peu de pluie n’a jamais tué personne !

✏ Le meilleur moment pour visiter Seattle (si vous voulez éviter au maximum la pluie), c’est de mai à septembre (au printemps et en été). Les hivers sont très pluvieux mais doux, et les étés sont eux aussi assez doux (pas de grosses chaleurs), le temps parfait pour faire du tourisme !

✏ Que choisir comme logement à Seattle ? Les hôtels sont plutôt chers aux Etats-Unis, et selon la période, il peut être difficile de trouver un hôtel décent avec un prix décent. Mon conseil : Airbnb est votre ami ! On a toujours trouvé des appartements très très corrects pour un prix bien inférieur aux hôtels.


Pour plus de photos et de morceaux de ma vie d’expat, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (@sarah8000kilometres) ou Facebook !


You Might Also Like

4 Comments

  • Reply clauddierika 25 mai 2016 at 22 h 34 min

    J'aime vraiment vos photos

    • Reply Sarah 26 mai 2016 at 18 h 03 min

      Merci beaucoup !

  • Reply Vanessa 12 octobre 2016 at 0 h 00 min

    Gros coup de coeur pour Seattle ! Ton article m’a rappelé de très bons souvenirs 🙂

    • Reply Sarah 12 octobre 2016 at 22 h 31 min

      Tant mieux ! Moi aussi je dois dire que j’ai adoré cette ville 🙂

    Leave a Reply