Etats-Unis Quotidien

Un mois avec nous #11 : mars, je teste l’isolation sensorielle (comme dans Stranger Things !)

31 mars 2017
Un mois avec nous #11 - mars, je teste l'isolation sensorielle (comme dans Stranger Things !)

Après un petit saut du mois de février pour cause de « hiver, froid, temps moche, hibernation, rien à raconter » (rayer les mentions inutiles), je reprend la chronique pour le mois de mars. Entre temps, le printemps est arrivé (soi-disant). Bon c’est vrai, il fait un peu moins froid et un peu moins moche (mais quand même), et les cerisiers sont en fleurs. Bref on sort de notre hibernation tranquillement !

Déjeuner et rencontre avec une blogueuse

Ce mois-ci, j’ai été super heureuse de rencontrer pour de vrai Julie, du blog Frenchspark, qui passait à Seattle. On a déjeuné à La Parisienne, l’occasion en plus pour moi de tester cette boulangerie 100% française (et le test est validé, c’est super bon !). Ça m’a fait très plaisir de la voir, après plusieurs mois de conversations en ligne. Tu reviens quand tu veux Julie !

Visite du Museum of flight

On a aussi fait un petit tour au Museum of flight, le musée de l’aviation et de l’aérospatial de Seattle. Il y a plein d’avions de tous âges, dans lesquels on peut entrer. Il y a même un Concorde, et un Air Force One (l’avion du président des Etats-Unis). Une visite passionnante, un peu gâchée par la dure loi du capitalisme : malgré s’être acquitté d’un droit d’entrée déjà pas donné (21$ par adulte tout de même), tous les simulateurs et les films 3D (les trucs marrants quoi) sont en supplément à l’intérieur. Dommage… Par contre big up à la boutique du musée dont je n’ai pas réussi à sortir sans quelques achats « super utiles ».

museum of flight seattle

Tour gratuit du Paramount theater

Tous les 1er samedis du mois, le Paramount theater offre une visite guidée gratuite d’une heure et demie. Nous y sommes allés ce mois-ci, et on a adoré. Ce théâtre, datant des années 1920, était un ancien cinéma de films muets. Aujourd’hui c’est un théâtre qui accueille toutes les comédies musicales de Broadway. C’est aussi un des rares cinémas américains anciens ayant toujours ses 2 magnifiques orgues d’origine (ces orgues étaient très à la mode en 1920, pour jouer de la musique pendant les films). Le tour nous emmène du hall à la salle de théâtre, en passant par la scène, et fini dans les backstages. On y voit même un piano d’époque, qui joue de la musique tout seul (clin d’oeil aux fans de Westworld).

paramount theater seattle visite guidée gratuite 5

paramount theater seattle visite guidée gratuite 2

paramount theater seattle visite guidée gratuite 3

En repartant on est passé dans un petit parc étrange avec une cascade… en plein milieu du downtown ! Le UPS Waterfall park est petit, mais surprenant !

ups waterfall park seattle downtown 2

Rencontre avec notre voisin le raccoon

On avait déjà fait connaissance avec les écureuils qui se baladent dans les jardins du quartier, mais quand un de nos voisins nous a dit qu’il y avait aussi une famille de raccoons, on était dubitatif. On ne les avaient jamais aperçus, et ça fait déjà 4 mois qu’on est ici ! Mais ce mois-ci, un raton laveur s’est montré plusieurs nuits. Il semble très intrigué par Arya, et il est énorme. Du coup on la surnommé Graton (Graton le raton, vous l’avez ?).

raton laveur Un mois avec nous #11 mars, je teste l'isolation sensorielle (comme dans Stranger Things !)

On teste l’isolation sensorielle (comme dans Stranger things !)

Une expérience qui me fait de l’oeil depuis un moment, c’est l’isolation sensorielle. Il y a des spas spécialisés un peu partout dans monde (il y en a aussi en France si ça en intéresse quelques uns !). Il s’agit en fait de flotter dans un caisson fermé rempli d’eau saturée de sel de magnésium. Grâce à cette eau très salée, le corps flotte sans aucun effort (et dans le noir et le silence quasi complets), et vous permet d’entrer dans une sorte de sommeil éveillé, connu pour aider la relaxation et la concentration. Si vous avez vu la saison 1 de Stranger Things, c’est ce que Eleven fait pour rentrer dans l’autre monde.

netflixs-stranger-things-season-1-episode-7-the-bathtub-eleven-flaoting-in-the-sensorary-deprivation-pool

Bref, on s’est dit pourquoi ne pas tester, surtout que les spas nous le vendent aussi comme le meilleur moyen d’avoir la sensation de flotter dans l’espace (sans véritablement aller dans l’espace ou s’envoyer en l’air dans un avion en vol parabolique). Il ne m’en fallait pas beaucoup plus, j’adore l’espace, et je rêverai justement de faire un vol parabolique un jour.

level float spa seattle isolation sensorielle 1

Constat : je ne sais pas si la micro gravité c’est vraiment comme ça, mais une chose est sure, c’est très bizarre et on ne sent vraiment plus le poids de son corps (on ne sent même plus son corps du tout d’ailleurs). La séance dure une heure, et au début je ne vous cache pas que c’est dur de se retrouver dans le noir dans un caisson d’eau salée et nu comme un ver (oui il faut être nu pour avoir le moins de stimuli possible). J’ai commencé à m’ennuyer sévère à un moment, mais comme on perd la notion du temps, on ne sait même pas si ça fait 10 minutes ou 1 heure qu’on marine là dedans. J’ai même failli me lever, et puis finalement, je ne sais pas comment, j’ai « perdu connaissance ». Je suppose que j’ai dormi, mais je n’avais pas la sensation de dormir, car je restais à peu près consciente quand même. Je me suis réveillée quand le pod s’est allumé, indiquant la fin de la séance, et je me suis rendue du coup compte que j’avais vraiment dormi. J’étais super relaxée, détendue, reposée. C’est comme une méga sieste réparatrice mais sans l’effet tête dans le derrière, on est super en forme en sortant. On recommencera surement !

level float spa seattle isolation sensorielle 2

Le spa où on est allé, c’est Level Float Sensory Spa, à Seattle downtown.

Vous avez déjà testé l’isolation sensorielle ? Ca vous donne envie de tester ou au contraire pas du tout ?


Pour plus de photos et de morceaux de ma vie d’expat, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (@sarah8000kilometres) ou Facebook !


You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Julie 31 mars 2017 at 17 h 13 min

    Moi aussi j’étais trop contente de te voir!! Je t’attends à Portland et c’est clair que je reviendrai 🙂 J’essaierai d’emmener le soleil la prochaine fois mdr
    Ah mais quand tu disais que t’avais des ratons laveurs tu déconnais pas ils sont carrément sur ton balcon! mdr moi je pensais que tu disais qu’ils étaient dans le quartier et seraient attiré par les légumes mdr
    Pour l’isolation sensorielle, pas de sensation de claustrophobie? C’est ca qui me generait le plus je pense… et puis m’ennuyer oui mdr

    • Reply Sarah 31 mars 2017 at 18 h 43 min

      Oui on se verra à Portland la prochaine fois ! Oui quand je disais qu’il y a des ratons laveurs, c’est qu’ils sont à ma porte et qu’ils essaient de rentrer lol. Pour l’isolation sensorielle, je ne suis pas du tout claustrophobe, et en plus tu peux ouvrir le caisson à tout moment, donc ça ne m’a pas gêné. Mais pour un claustrophobe, ça risque d’être compliqué je pense !

  • Reply brigitte 31 mars 2017 at 18 h 00 min

    Et voilà que chaque fin de mois on se surprend à t’attendre… parce que vraiment ce que tu racontes est intéressant et je trouve que tes détails nous permettent d’imaginer les choses. C’est super. Je trouve chaque fois que c’est trop court….
    bisous ma belle.

    • Reply Sarah 31 mars 2017 at 18 h 44 min

      Super ça me fait plaisir que tu trouves ça intéressant !

  • Reply Benjamin 4 avril 2017 at 15 h 57 min

    Hello Sarah !
    Trop mignon votre petit voisin ! Mais bon, attention à votre chat, car ça n’est pas forcément l’animal le plus friendly :S.

    Brrr, je n’aimerai pas être enfermé comme ça avec de l’eau en plus, si y a un soucis, le truc se remplit d’eau… faut pas avoir la trouille ! En tout cas sympa ton retour d’expérience, ça me fait penser à quand je travaillais ma lucidité dans mes rêves. C’est exactement ce que je ressentais.

    Et sinon, classe le théâtre ! Un bon cliché Américain pour se rappeler qu’on est en Amérique, ça fait du bien :).

    Bonne journée,
    Benjamin

    • Reply Sarah 4 avril 2017 at 18 h 46 min

      Oui on ne fait pas sortir le chat la nuit, et le raccoon ne se montre que la nuit. Cependant il n’a pas du tout l’air agressif, mais c’est clair qu’il vaut mieux éviter les rencontres ! Pour l’isolation sensorielle, je te rassure, on peut ouvrir le caisson à tout moment, on est pas enfermé dedans, heureusement, mais je comprends que pour les claustrophobes, c’est compliqué !

      • Reply Benjamin 5 avril 2017 at 9 h 03 min

        Je ne suis pas claustrophobe, mais c’est surtout le fait d’être enfermé dans une boite avec de l’eau. C’est plutôt la noyade qui me stresserait, mais comme on peut ouvrir à tout moment … ça rassure ! 🙂
        Du coup si j’ai l’occasion de tester un jour, pourquoi pas ^^.

        Oui il vaut mieux pour votre chat de dormir en sécurité et au chaud dans la maison !

  • Reply Pascal 4 avril 2017 at 17 h 24 min

    Article très intéressant, sympa le cinéma (théâtre), mais pour l’isolation sensorielle, claustrophobe s’abstenir, ton félin ne risque rien avec les ratons laveurs ?
    Bonne soirée !!

    • Reply Sarah 4 avril 2017 at 18 h 48 min

      Merci ! Pour les ratons laveurs, disons que c’est mignon mais qu’il ne faut pas s’en approcher, ils peuvent être porteurs de maladies comme la rage, donc vaut mieux s’abstenir de les inviter dans son salon 😛 Pour le chat, le raton laveur ne sort que la nuit, et on ne laisse pas Arya sortir la nuit, ça devrait donc aller !

  • Reply Alexandre 10 avril 2017 at 11 h 59 min

    Bonjour à tous les 4, et oui faut pas oublier graton!
    Pour être honnête j’avais raté quelques episodes de vos aventures. Après une séance de rattrapage je suis ravi de vous retrouver, en quelque sorte. Pour l’isolation sensorielle en effet ça a l’air d’être une expérience unique. le cinéma allongé semble tentant également. Continuez bien de profiter de tout ce que vous offre ce nouveau pays et à nous rendre jaloux.
    Je vous embrasse les loulou
    A bientot…

    • Reply Sarah 10 avril 2017 at 17 h 06 min

      Hello et bon retour par ici. Oui on profite, et on continue de découvrir ! Merci pour ton petit message ! Des bisous

    Leave a Reply