Washington State

Leavenworth, le faux village bavarois au fin fond de l’état de Washington

25 décembre 2016
leavenworth-village-bavarois-enseigne

« Roulez environ 2h30 à l’est de Seattle et vous trouverez un village bavarois lové dans les montagnes. » C’est la promesse que j’ai trouvé sur plusieurs sites internet listant les points d’intérêts de l’état de Washington. Par ici, le village de Leavenworth est bien connu. Depuis plusieurs décennies, c’est un incontournable pendant la période de Noël, avec le très renommé festival des lumières (la ville entière est illuminée pour les fêtes). Leavenworth organise aussi un Oktoberfest très connu tous les ans.

leavenworth-village-bavarois-pancarte

Bien sur, j’ai eu envie d’aller visiter Leavenworth dès que j’en ai entendu parler. Un village bavarois aux USA, ça ne court pas non plus les rues. En se renseignant un peu, on apprend que c’est un faux village bavarois, fabriqué de toutes pièces pour attirer les touristes. Dit comme ça, c’est sur, ça fait moins rêver. L’histoire de la ville est pourtant très interessante.

Construite dans les années 1890, c’était une petite communauté spécialisée dans la coupe et la vente de bois, étant stratégiquement placée à l’orée de la forêt de Wenatchee (devenue national forest). Dans les années 1900, la ville, prospère, devient même le quartier général de la Great North Railroad. En 1920, la ligne de chemin de fer est relocalisée dans la ville de Wenatchee. C’est le coup dur, Leavenworth fait faillite. En 1950, le village est presque une ville fantôme, condamnée à disparaitre complètement. Il fallait trouver une idée pour lui insuffler de la vie, ou c’était la mort assurée. C’est en 1960 que Leavenworth deviendra officiellement un village bavarois, espérant ainsi attirer les visiteurs et ne pas tomber dans l’oubli. Pari réussi ! Presque 60 ans après, la ville est toujours là, et plus prospère que jamais.

leavenworth-village-bavarois-rue-principale

leavenworth-village-bavarois-facades-boutiques

leavenworth-village-bavarois-belles-enseignes-2

Alors bien sur, niveau authenticité, on repassera. La ville à des airs de Disneyland, c’est beau, c’est propre, tout le monde y joue son rôle, mais finalement, c’est une mascarade. Il faut le savoir en arpentant la belle rue principale, mais ça ne nous a pas empêché de passer un très bon moment, fascinés par l’ambiance festive, les belles enseignes et façades, la neige, le square où les enfants font de la luge, le charmant gazebo, et enfin les superbes montagnes autour. L’histoire de cette petite ville qui s’est battue pour survivre est fascinante et émouvante, et finalement, c’est cette authenticité là qu’on retrouve.

leavenworth-village-bavarois-boutiques

leavenworth-village-bavarois

leavenworth-village-bavarois-belle-maison

leavenworth-village-bavarois-gazebo-et-luge

A midi, Thomas demande à un passant s’il connait un bon restaurant dans la ville. Celui-ci nous répond dare-dare : « Allez à Andreas Keller, c’est pour nous dans le top 50 des endroits où manger avant de mourir, c’est amazing. » Ok, légendaire enthousiasme américain ou véritable pépite gustative ? On décide de vérifier. Et en effet, ce jour là, on a exceptionnellement bien mangé. Cuisine allemande excellente, on s’est régalé, et en plus ça change sacrément de ce qu’on trouve la plupart du temps par ici, et ça fait du bien !

leavenworth-village-bavarois-restaurant-andreas-keller

Après manger, on se balade dans la rue principale (le village est tout petit, on a vite fait le tour tout de même). Il fait froid, il neige, ça rajoute de la magie au lieu. On passe devant le World’s Famous Nutcracker Museum. C’est trop excentrique pour que je passe à côté. Thomas fait la grimace, mais me suit. A l’intérieur, des milliers de nutcrackers, des années 1700 à aujourd’hui. Des nutcrackers de Noël, des nutcrackers représentant chaque pays du monde, des nutcrackers à l’effigie du roi Arthur et de sa cour, il y a tout et n’importe quoi, c’est très marrant et ça ne coûte que 5 dollars.

leavenworth-village-bavarois-nutcracker-museum

leavenworth-village-bavarois-nutcracker-museum-2

leavenworth-village-bavarois-belle-facade

En sortant, on bifurque dans des rues parallèles et on atterri déjà dans la nature, au bord de la Wenatchee river, où on a pu avoir notre compte de paysages enneigés et de bataille de boules de neige pour le mois. On est quasiment tout seuls, on croise de temps en temps un couple qui se promène, et des enfants qui font de la luge.

leavenworth-village-bavarois-neige-wenatchee-river

leavenworth-village-bavarois-balade-dans-la-neige

leavenworth-village-bavarois-wenatchee-river

leavenworth-village-bavarois-wenatchee-river-enneigee

On décide de rentrer vers 16h30, la nuit va tomber, et la route est plus longue à cause de la neige.


Pour plus de photos et de morceaux de ma vie d’expat, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (@sarah8000kilometres) ou Facebook !


You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Tiphaine 26 décembre 2016 at 0 h 23 min

    C’est tellement mignon !
    On dirait un de ces villages que l’on voit dans les téléfilms américains de Noël à l’eau de rose <3

    • Reply Sarah 26 décembre 2016 at 0 h 28 min

      ahah oui exactement, je trouve aussi 🙂

  • Reply Benjamin 24 mars 2017 at 10 h 09 min

    Re-bonjour,
    du coup je viens de tomber sur les photos de Leavenworth. C’est vraiment sympa comme village ! 🙂
    Et quoi de mieux qu’une bonne choucroute en plein froid ? Et une bonne bière aussi !

    Merci pour cette découverte, je note sur un petit calepin pour quand nous viendrons à côté de Seattle !

    Bonne journée !

    • Reply Sarah 24 mars 2017 at 17 h 48 min

      Oui cette ville est vraiment magique à Noel, on a passé un super moment. En été il y a des festivals, ça a l’air très animé, je pense que ça doit être sympa de s’y balader aussi !

    Leave a Reply