Grands parcs de l'ouest

Balade dans la fournaise : la Valley of Fire

1 août 2017
route valley of fire nevada road trip ouest americain

On revient d’un road-trip dans l’ouest américain qui aura duré 12 jours, et nous aura emmené dans 4 états. C’est notre plus long voyage depuis un moment, et notre premier vrai gros voyage à deux, autant dire qu’il était un peu spécial. Le tri des photos m’a permis de me replonger dans ces moments, et je peux affirmer même avec le recul que c’était vraiment cool, et que j’aimerais bien y retourner ! Evidemment, impossible de résumer 12 jours, 2 villes, 4 parcs nationaux et 2 state parks dans un seul article, donc les prochaines semaines vont voir fleurir sur le blog plusieurs articles « épisodes ». L’occasion pour moi en plus de prolonger la parenthèse !


Road-trip dans l’ouest américain : la Valley of Fire

On quitte le Grand Canyon direction Las Vegas, notre tout dernier arrêt, même si on a prévu encore quelques parcs autour. Je suis un peu triste de quitter cette vie d’aventure à changer de ville et d’hôtel tous les jours, c’était pas mal fun. Je laisse le récit de Las Vegas pour la fin, car on en aura profité seulement le dernier jour, le reste du temps on aura préféré visiter la Valley of Fire et la Death Valley. Deux noms morbides et effrayants pour deux parcs incroyables !

Il fait chaud dans le Nevada, très chaud, et la Valley of fire porte bien son nom tant là bas tout est rouge et brulant. Un peu comme l’enfer, sauf que c’est super beau, et que du coup si l’enfer c’est ça, ben ça va, je veux bien y aller (mais avec beaucoup d’eau).

On roule un moment au milieu d’un désert avant d’entrer dans le-dit parc. Je regarde par la fenêtre cette étendue aride en me disant qu’il doit y avoir tout plein de serpents là-dedans. 10 minutes plus tard, à quelques mètres de la voiture, un aigle descend en piqué et remonte avec un serpent au bec. Belle ambiance. Un frisson me remonte légèrement l’échine, et avec Thomas on est stupéfait de ce qu’on vient de voir !

Quand on entre dans le parc, des pancartes un peu partout dissuadent les visiteurs de faire des randonnées, il fait trop chaud, c’est dangereux. Honnêtement, on ne se sentait pas de partir en rando de toutes façons, la chaleur est écrasante et nous fatigue avant même de commencer à marcher.

Les pétroglyphes, des dessins de plusieurs milliers d’années

Partout dans le parc, si on ouvre les yeux, on peut apercevoir des petits dessins gravés dans la roche. Ces dessins ont été fait par les tribus amérindiennes vivant ici il y a plusieurs milliers d’années. Il y a même un petit trail, le Petropglyph Canyon, court et facile, qui nous amène vers certains pétroglyphes pour les voir de plus près. C’est une des choses que j’ai préféré voir de tout le road-trip, je trouve ça infiniment touchant de voir ces traces de vie et ces témoins du passé, encore intacts. Les dessins sont super choupi en plus, en mode dessins d’enfant, et on peut y reconnaitre des biquettes (des moufflons), des ours ou des personnages.

Dans le même genre, l’Atlatl rock est un immense rocher recouvert de ces dessins. Il faut monter à une plateforme pour pouvoir les voir.

petroglyphes valley of fire nevada road trip ouest americain 4Une maman moufflon et son bébé

petroglyphes valley of fire nevada road trip ouest americain 3On ne sait pas tout à fait leur signification, mais beaucoup de ces signes devaient représenter la vie quotidienne de ces peuples

petroglyphes valley of fire nevada road trip ouest americain 2Sur ce dessin vers le bas de la roche, on a l’impression d’y voir 2 ours donnant la patte à 2 hommes. Plus vraisemblablement, ces 2 ours seraient en fait 2 ancêtres, donnant la main aux vivants. Une sorte de représentation de l’au-delà. Peut-être cela a t-il été dessiné à la mort d’un être cher ?

route valley of fire nevada road trip ouest americain

Une vie foisonnante malgré les apparences

J’en ai été d’autant plus touchée qu’en reprenant la route pour la suite du parc, nous avons croisé un petit troupeau de mouflons, ces mêmes animaux que les peuples d’ici dessinaient dans la roche ! J’ai trouvé ça génial de les voir évoluer dans ce lieu.

mouflons d'amerique valley of fire nevada road trip ouest americain

mouflons d'amerique valley of fire nevada road trip ouest americain 3Et comme par hasard, une maman et son bébé

Et puis plus tard, on croisera de bien jolis lézards. Plein de preuves de vie dans un lieu qui pourtant à l’air particulièrement inhospitalier.

valley of fire nevada road trip ouest americain lezard

valley of fire nevada road trip ouest americain lezard 2

Et puis la solitude, enfin

Il y a très peu de monde dans le parc ce jour-là. Je ne sais pas si c’est tout le temps comme ça, mais ça nous plait. Bien sur, on croise bien quelques touristes qui bravent comme nous la chaleur, mais la plupart du temps, on est seul, et on savoure enfin cette sensation que ce lieu exceptionnel n’appartient qu’à nous. Enfin, ce sentiment de liberté et d’aventure qu’on a pas si souvent ressenti dans ce road trip !

valley of fire nevada road trip ouest americain 11

valley of fire nevada road trip ouest americain 3

elephant rock valley of fire nevada road trip ouest americainElephant rock, le rocher en forme d’éléphant

valley of fire nevada road trip ouest americain 5

valley of fire nevada road trip ouest americain 10

Définitivement un must, un de nos parcs préférés et une expérience hors du commun !


Pour plus de photos et de morceaux de ma vie d’expat, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (@sarah8000kilometres) ou Facebook !


You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply