Californie Etats-Unis

4 jours à San Francisco – Road trip dans l’ouest américain

4 juin 2017
golden gate bridge a velo 4 jours à San Francisco 7

On revient tout juste d’un road-trip dans l’ouest américain, qui aura duré 12 jours, et nous aura emmené dans 4 états. C’est notre plus long voyage depuis un moment, et notre premier vrai gros voyage à deux, autant dire qu’il était un peu spécial. Le tri des photos m’a permis de me replonger dans ces moments, et je peux affirmer même avec le recul que c’était vraiment cool, et que j’aimerais bien y retourner ! Evidemment, impossible de résumer 12 jours, 2 villes, 4 parcs nationaux et 2 state parks dans un seul article, donc les prochaines semaines vont voir fleurir sur le blog plusieurs articles « épisodes ». L’occasion pour moi en plus de prolonger la parenthèse !


Première étape : 4 jours à San Francisco

Ah San Francisco, ça faisait un moment qu’elle me narguait sur les photos de mes amis Facebook et sur les blogs de voyage que je suis. C’était la première étape de nos vacances, la hype était grande, tout comme mes espérances. Allais-je être déçue après l’avoir autant fantasmé ? Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps : non je n’ai pas été déçue, comme beaucoup de gens, San Francisco est pour moi un beau coup de coeur, et une ville dans laquelle il a l’air de faire bon vivre (coût de la vie et loyers à part, en revanche !).


Jour 1


Union Square, le quartier commercial

J’ai prévu d’y rester 4 jours, j’ai un programme chargé et la liste de tous les incontournables avec moi. Notre hôtel est à Union Square, le quartier central et commercial par excellence, et c’est super pratique pour se rendre à peu près partout à pied, à condition d’aimer marcher, ou de prendre un « cable car » ou un bus. Avec une moyenne de 15 kilomètres par jour, on a pratiquement pas pris le bus, on s’est contenté de marcher, marcher, marcher, et découvrir de jolies rues et de jolies immeubles. Mes baskets et sandales neuves m’abiment quand même un peu les pieds, mais je fais un stock de Compeed.

union square vu du starbucks 4 jours à San Francisco

Union Square n’a pas un énorme intérêt si ce n’est pour ses hôtels et ses magasins. On est pas des gros fans de shopping, surtout qu’on a tout ce qu’il faut à Seattle, on ne s’y attardera pas beaucoup, à part pour savourer un frappuccino au Starbucks juste en face du square.

statue union square 4 jours à San Francisco

Chinatown, le quartier chinois de San Francisco

On y va a pied depuis l’hôtel, c’est juste à côté, et on descend la longue rue principale du quartier chinois, en passant pas le portail qui indique le début de Chinatown. C’est joli et vivant, l’architecture est unique, très spécifique à la Chine ou en tout cas à l’idée qu’on s’en fait. Les immeubles, les lampadaires, les lampions, tout est décoré de chinoiseries et habillé de rouge. Les magasins nous vendent tantôt des souvenirs (éventails, robes, baguettes), tantôt des ingrédients et aliments typiquement asiatiques, tantôt du thé. Il y a même un spectacle qui se joue dans la rue, avec des percussionnistes et un dragon dansant.

porte chinatown 4 jours à San Francisco

porte chinatown 4 jours à San Francisco 3

chinatown 4 jours à San Francisco 6

chinatown 4 jours à San Francisco 2

chinatown 4 jours à San Francisco 9

chinatown 4 jours à San Francisco 4

Japan Center, le quartier japonais

On pousse à pied jusqu’au Japan Center, le quartier japonais, qui n’est vraiment pas à côté, mais j’ai très envie de manger une crêpe japonaise dans une crêperie repérée sur Yelp. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour l’amour du sucre. On marche donc bien 30 minutes dans des rues très calmes et majoritairement résidentielles, et on débouche dans le quartier japonais. Quartier est un grand mot, il s’agit d’une place avec une tour et surtout un grand centre commercial rempli de boutiques japonaises. La crêperie de mes rêves s’appelle Belly Good Cafe and Crepes et leurs crêpes y sont super kawaii, comme à Tokyo. On s’attarde un peu dans les magasins et on rentre à l’hôtel, toujours en marchant.

japan center 4 jours à San Francisco

crepe japonaise japan center 4 jours à San Francisco


Jour 2


Le Fisherman’s Wharf et les lions de mer du Pier 39

On a une réservation de ferry pour la visite de l’ile d’Alcatraz à 11h ce matin. Ça nous laisse le temps de commencer à parcourir le Fisherman’s wharf, le port très touristique de San Francisco. Je veux absolument m’arrêter voir les lions de mer qui se dorent la pilule au Pier 39. Je trouve ça incroyable de pouvoir observer ses grosses bestioles en pleine ville, et ça fait longtemps que je veux y aller. L’avantage du matin, c’est qu’il n’y a pas grand monde sur le pier 39, alors que le reste de la journée, apparemment, il faut jouer des coudes pour les voir. On est pas encore arrivé qu’on les entend déjà. On les sent aussi. Autrement dit ça gueule et ça pue fort ! Ils sont venus en masse ce matin profiter du beau soleil, il y en a des dizaines qui se chamaillent ou qui dorment. C’est drôle et mignon, je suis ravie, et on les observe pendant de longues minutes.

fisherman's wharf 4 jours à San Francisco lions de mer 2

fisherman's wharf 4 jours à San Francisco lions de mer 5

Le reste du Fisherman’s Wharf est plutôt tranquille aussi à cette heure-ci, mais on voit que le lieu est extrêmement touristique, il y a plein de restaurants, de boutiques souvenirs ou d’attractions touristiques comme le musée de Madame Tussaud ou Le Donjon (qu’on fera plus tard dans la journée et qui était pas mal !).

fisherman's wharf 4 jours à San Francisco 3

fisherman's wharf 4 jours à San Francisco 4

fisherman's wharf 4 jours à San Francisco

L’ile d’Alcatraz

On va tout au bout du port, sur le pier 33, c’est là qu’on doit prendre notre ferry, direction l’ile d’Alcatraz, la très célèbre prison. L’ile est à moitié cachée par la brume ce jour-là, ça donne un petit côté mystérieux voire inquiétant. Je ne peux pas m’empêcher de penser à la prison d’Azkaban dans Harry Potter pendant le trajet, surement à cause de la similitude des noms. Le trajet est court, et il fait bien frisquet sur le pont. On est sensé avoir une super vue sur le Golden Gate Bridge, mais il est complètement caché par la brume. Je croise les doigts pour mieux le voir plus tard dans le séjour.

depart alcatraz 4 jours à San Francisco

alcatraz 4 jours à San Francisco

Quand on sort du ferry, la brume est derrière nous, l’ile est baignée de soleil, c’est étrange ces micro climats. L’ile d’Alcatraz est petite, on y fait vite le tour, et surtout le principal intérêt se trouve tout en haut, dans les fameux bâtiments de prison et les cellules. L’audio-guide est compris dans le prix du billet, et on le prend en français. La visite passe par les douches, les différentes cellules, la bibliothèque, le réfectoire, et les bureaux administratifs. C’est très bizarre, de se retrouver là, c’est un peu défraichi et les cellules sont minuscules. Au moment où l’audio-guide nous raconte une tentative de putsch et l’assassinat de plusieurs gardes par des prisonniers, un sentiment d’anxiété me gagne un peu. On nous raconte les prisonniers les plus connus et les plus dangereux, dont le fameux Al Capone, et leurs conditions d’incarcération. Comme d’habitude avec les musées américains, l’audio-guide et la scénarisation de la visite sont très bien faits.

alcatraz 4 jours à San Francisco 2

alcatraz 4 jours à San Francisco 9

alcatraz 4 jours à San Francisco 7

alcatraz 4 jours à San Francisco 4

alcatraz 4 jours à San Francisco 5

alcatraz 4 jours à San Francisco 14

Il n’y a pas de quoi manger sur l’ile, on reprend le ferry pour rejoindre le wharf et tester une chaine de fastfood très connue qu’on a pas à Seattle : In-n-Out ! A l’intérieur, c’est blindé de monde, le wharf s’est complètement rempli de touristes pendant notre escapade à Alcatraz.

fisherman's wharf in-n-out burger 4 jours à San Francisco

Le Musée Mécanique

Après manger, malgré le monde, on a envie de continuer à découvrir le wharf, on se balade donc de pier en pier, et on va voir le sous-marin USS Pampanito et le bateau SS Jeremiah O’Brien, deux vaisseaux américains de la seconde guerre mondiale stationnés à quai sur le pier 45. Il y a même des visites guidées organisées, ça nous aurait bien tenté, mais le temps est compté, ce sera pour une prochaine fois.

fisherman's wharf bateau de guerre 4 jours à San Francisco 2

fisherman's wharf bateau de guerre dessin 4 jours à San Francisco 2

A l’entrée du pier 45, le Musée Mécanique nous a enchanté. Il s’agit d’une sorte de hangar rempli de machines anciennes, d’automates, et de vieux jeux d’arcades. L’entrée est gratuite, mais les machines fonctionnent avec des pièces de monnaie. Il y a des centaines de jeux, la plupart très vieux, datant du début du 20e siècle au moins. Je me remémore la scène du film Big, quand le personnage de Tom Hanks enfant fait le voeu de devenir adulte devant l’automate Zoltar, dans une fête foraine. Chaque machine est un bijou de mécanique et d’ingéniosité pour leur âge très avancé. A voir absolument !

fisherman's wharf musee mecanique 4 jours à San Francisco 4

fisherman's wharf musee mecanique 4 jours à San Francisco 8

fisherman's wharf musee mecanique 4 jours à San Francisco 6

fisherman's wharf musee mecanique 4 jours à San Francisco 2

La fameuse Lombard street

On se décide à quitter le port et on rejoint la renommée Lombard street, cette rue en lacet tellement représentative de cette ville à collines et à pentes. Comme d’habitude, un gros groupe de touristes se prenant en photos nous indique que c’est là, sans qu’on ait besoin de dégainer une carte. Un agent fait la circulation tout en haut de la rue pour la file de voitures qui tiennent à descendre la Lombard street. On remonte la célèbre rue par un des escaliers sur le côté prévu pour les piétons. En haut, la vue sur San Francisco est sympa, et on prend toute la mesure du mot « pente ». Pour parfaire l’expérience San Francisco, on tente de rentrer en « cable car », mais ceux-ci sont tellement pris d’assaut que ça en est un véritable challenge. Je n’ai pas le courage de me battre pour ça, on réessaiera un autre jour, et en attendant, ça ne nous fait pas de mal de rentrer à pied !

lombard street 4 jours à San Francisco 4

lombard street 4 jours à San Francisco 6


Jour 3


Il est prévu qu’on s’éloigne de la foule pour se balader dans des quartiers à peu près préservés de touristes. J’ai très hâte, car rien de mieux que de voir de vrais quartiers habités et arpentés par les les locaux pour vraiment appréhender une ville.

Les jolies painted ladies

D’abord, encore un arrêt touristique au possible : les painted ladies, ce fameux chapelet de maisons victoriennes colorées qu’on peut voir sur Steiner Street. A vrai dire, en y allant, on croisera plein de maisons du même style, toutes aussi belles que celles-ci. Il y en a un sacré paquet partout dans la ville. Cela dit, c’est sympa de voir toutes ces jolies maisons accolées, et encore une fois, c’est tellement mythique, que ça fait toujours plaisir de se retrouver là. Je n’aimerais par contre pas être à la place des propriétaires de ces maisons, qui sont toujours habitées, et qui ne doivent pas avoir une minute de répit en regardant par leurs fenêtres. Le square Alamo, le parc très connu qui se trouve juste en face est fermé, et des ouvriers semblent y faire des travaux. En général, ce parc est très prisé car il permet d’avoir assez de recul pour se prendre en photo avec les ladies en arrière plan. Pour notre part, ça ne nous aura pas dérangé plus que ça, et on s’acquitte des photos classiques de touristes depuis le trottoir d’en face.

painted ladies 4 jours à San Francisco 2

painted ladies 4 jours à San Francisco 4

Haight Ashbury, le quartier hippie

Ou le quartier de San Francisco que j’ai préféré. C’est LE quartier hippie et cool, rempli de friperies, de bons restaurants et de disquaires. Il y a une vibe que j’aime bien, et qui me fait penser à Seattle, cette vibe des gens qui ne se prennent pas la tête. On sent qu’il s’y est passé des choses, et que des gens y ont vécu, il y a une âme et de la vie ! On déjeune au café Reverie, dans leur patio extérieur, il fait beau et bon.

haight ashbury 4 jours à San Francisco 3

haight ashbury 4 jours à San Francisco disquaire

haight ashbury 4 jours à San Francisco 4

haight ashbury 4 jours à San Francisco 7

Le Japanese tea garden et le Golden Gate Park

Le Golden Gate Park est juste à côté, et il y a un stand de location de vélo à l’entrée du parc. Banco, on enfourche les vélos pour un petit tour, jusqu’au Japanese Tea Garden. Le jardin est beau et zen, mais on est pas trop dépaysé, car le jardin chinois de Vancouver, qu’on connait bien, est quasi pareil. On se dit que les jardins japonais et chinois, ça a l’air d’être assez similaire, peu importe la ville, mais c’est toujours sympa et reposant de s’y balader. On découvre notre avenir dans des biscuits asiatiques et on fait une pause bien méritée.

golden gate park 4 jours à San Francisco

golden gate park 4 jours à San Francisco 3

golden gate park japanese garden 4 jours à San Francisco

golden gate park japanese garden 4 jours à San Francisco 4

The Castro, le quartier gay

Après avoir rendu les vélos, il est temps d’aller à The Castro, un autre quartier qui semble valoir le coup d’oeil. Un petit tour de bus et on y est. J’apprécie beaucoup ces villes américaines dans lesquelles on peut circuler facilement sans voiture, car c’est loin d’être une règle aux Etats-Unis.

The Castro, c’est le quartier gay, et si on ne le sait pas, impossible de rater l’info, les drapeaux et les couleurs arc-en-ciel sont partout, dans les vitrines des magasins jusqu’aux passages piétons. Autre ambiance, mais on apprécie aussi ce quartier assez calme et qui semble quand même super branché. Nos pieds et nos jambes commencent sérieusement à donner de gros signes de fatigue, on s’effondre en mode baleines échouées au Dolores park et on discute de ce qu’on va manger ce soir #petitsgros.

the castro 4 jours à San Francisco 2

the castro 4 jours à San Francisco 3

the castro 4 jours à San Francisco 5

the castro 4 jours à San Francisco dolores park


Jour 4


C’est déjà le dernier jour complet à San Francisco, et aujourd’hui, on a prévu de relouer des vélos pour traverser le Golden Gate Bridge et rejoindre Sausalito, petite ville huppée de l’autre côté. Cette fois, pas folle la guêpe, je prend un vélo électrique, car j’ai été prévenue, il y a de bonnes côtes qui piquent pour y aller. La fille à la boutique de vélos me prévient que c’est presque une vraie petite mobylette, ça promet d’être fun. Thomas, lui, opte pour un vélo classique, courageux ou inconscient ?

Le Palace of Fine Arts

On passe dans un grand parc avant l’entrée du pont. Je veux aller voir le Palace of Fine Arts, des bâtiments immenses construits en 1915 pour la Panama-Pacific exposition et qui reprend des éléments architecturaux grecs. C’est impressionnant de se balader là-dedans, c’est paisible et majestueux, un décor de films de héros grecs parfaits.

palace of fine arts 4 jours à San Francisco 3

palace of fine arts 4 jours à San Francisco 5

palace of fine arts 4 jours à San Francisco 2

On croisera aussi une drôle de fontaine !

yoda fountain 4 jours à San Francisco 2

Le Golden Gate Bridge à vélo

C’est parti pour la chevauchée fantastique, je donne à peine un coup de pédale et le vélo file comme le vent, Thomas a un mal fou à me suivre, et je l’entend souffler comme un poney derrière moi. Le pont, aujourd’hui, est beaucoup moins brumeux que les autres jours, on a de la chance, car c’est souvent loin d’être gagné. Le Golden Gate Bridge daigne se dévoiler, mais, pudique, reste coiffé de son joli chapeau de brume. Après tout c’est ce qui fait le charme de ce pont et la vue sur la piste cyclable pour y aller est magnifique.

golden gate bridge a velo 4 jours à San Francisco 3

Traverser le Golden Gate bridge en vélo, c’est toute une expérience sensorielle. Ça peut paraitre bêbête, après tout ce n’est qu’un pont, mais il faut avouer qu’il est beau le bougre, et il est immense. Dans ma tête défile toutes les fois où je l’ai vu à la télé, et le souvenir qui me revient le plus nettement, c’est le générique de « La fête à la maison », toute mon enfance ! Lever la tête de son guidon et voir les cordes d’acier de cet énorme pont, sentir le vent, regarder en bas et voir l’océan, bref j’ai kiffé moi, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise. Mais pour être tout à fait honnête, parce que je vous aime bien, j’ai fini la traversée avec un léger mal de tête, car bruits de voitures + vent = pas bon ménage.

golden gate bridge a velo 4 jours à San Francisco 4

golden gate bridge a velo 4 jours à San Francisco 7

golden gate bridge a velo 4 jours à San Francisco 8

De l’autre côté du pont, Sausalito

De l’autre côté, la brume est inexistante, et il y a des grosses descentes dans lesquelles je peux m’en donner à coeur joie avec mon super vélo de l’espace. On arrive à Sausalito, petite ville côtière avec plein de restaurants à terrasses, pile pour le déjeuner. La vie est bien faite quand même. On teste Angelino, restaurant italien pas mal du tout, avec vue sur la mer, puis on se balade. C’est vite fait, ce n’est vraiment pas grand, mais il fait beau, la mer est bleue, et ça a des gros airs de vacances tout ça. Après quelques heures, on rentre sur San Francisco en ferry.

sausalito golden gate bridge 4 jours à San Francisco

sausalito golden gate bridge 4 jours à San Francisco 4

sausalito golden gate bridge 4 jours à San Francisco 5

Tout en haut de la Coit Tower

Il nous reste un peu de temps avant de rendre les vélos. Thomas est déjà crevé, mais moi j’avoue que je me ferai bien encore un petit tour, je suis fraiche comme la rosée du matin, pas du tout fatiguée. Et si on allait à la Coit Tower ? Cette tour, en haut d’une colline, est haute de 64 mètres et à été construite en 1933. Pour y aller ça monte sévère, et Thomas est au bout de sa vie. Moi en revanche je trace sans souci et je l’attend 15 minutes au parking. Quand il arrive, le pauvre est en sueur et n’a plus de poumons. La tour offre une superbe vue sur la ville de San Francisco, le downtown, le fisherman’s wharf, et l’ile d’Alcatraz.

coit tower 4 jours à San Francisco

coit tower 4 jours à San Francisco 2

coit tower 4 jours à San Francisco 4

coit tower 4 jours à San Francisco 8

Le lendemain, on fait nos valises, et on dit au-revoir à cette ville qui je pense me marquera un moment ! Mais d’autres aventures nous attendent, et désormais, c’est l’heure de notre premier vrai road-trip dans les grands parcs de l’ouest américain.


Pour plus de photos et de morceaux de ma vie d’expat, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (@sarah8000kilometres) ou Facebook !


You Might Also Like

7 Comments

  • Reply brigitte friederich 4 juin 2017 at 9 h 25 min

    Quel plaisir de te lire ! C’est mêlé de souvenirs 5 ans après avoir vécu la même expérience et qui nous laisse tellement de nostalgie que j’en ai les larmes aux yeux, eh oui, les bons moments ça marque, et de régal à te lire et à nous confier les sentiments profonds que provoque cette ville. J’avais ressenti l’expérience de la traversée du pont exactement comme toi, c’était magique. Heureuses que nous sommes de pouvoir kiffer encore avec des choses aussi simples que la traversée d’un pont en vélo électrique, mais c’est tellement de sensations effectivement. Bref ton récit est magnifique, et les photos n’en parlons pas. Merci ma chérie (et je te le redis, tu es canon !), merci aussi à mon Toto d’amour.

    • Reply Sarah 4 juin 2017 at 19 h 47 min

      Merci ^^ je suis ravie que le récit te plaise et te rappelle de super souvenirs ! Il faudra y revenir !

  • Reply Lisa 4 juin 2017 at 18 h 58 min

    On a adoré cette ville ! Est-ce que ton mec joue à Watch Dogs 2 ? Je joue au jeu en ce moment et c’est juste génial quand tu adores la ville !

    • Reply Sarah 4 juin 2017 at 19 h 48 min

      Oui cette ville est géniale. On ne joue pas à ce jeu (il n’y a pas que mon mec qui joue aux jeux vidéo lol). Mais du coup je vais regarder ça de plus près, merci !

      • Reply Lisa 5 juin 2017 at 20 h 15 min

        Oui pardon, la vieille habitude de penser que les filles ne jouent pas 😉 Je joue moi-même beaucoup !

  • Reply Pascal 6 juin 2017 at 16 h 47 min

    Génial de découvrir à travers ton regard une partie de cette ville, très belles photos, cela donne une envie indescriptible de visiter San francisco et ses alentours 🙂

    • Reply Sarah 6 juin 2017 at 18 h 24 min

      Avec plaisir ! Difficile de ne pas donner envie, avec une ville pareil !

    Leave a Reply